Jouer son personnage

Bonjour,

En relisant la section « Création de Personnages », je réalise que je ne décris le RP qu’à travers la personnalité de votre PJ. Pourtant, vous allez devoir jouer RP à chaque instant de la campagne. Comment faire?

Qu’est ce que signifie jouer RP ?

Jouer Rp, c’est comme être riche : on peu l’être un peu, beaucoup, à la folie. Ainsi, on choisit toujours de s’impliquer plus ou moins dans l’immersion. Plus on s’implique et on détaille la vie quotidienne, plus on joue RP. Par contre, cela a tendance à « ralentir » le jeu. L’objectif, gardons-le en tête, c’est que chacun vive une aventure épique. Pour certains joueurs, enchaîner des missions suffit. Pour d’autres, leur personnage devient leur vie réelle et il leur faut un fort niveau de détail pour ressentir le monde merveilleux qui les entoure. C’est à ces joueurs que ce chapitre s’adresse, ainsi qu’à ceux qui veulent essayer cette façon de jouer.

Si vous jouez RP, vous vous soucierez de combien de sous vous dépensez dans les auberges. Vous ne boirez pas n’importe quelle bière. Vous négocierez les prix avec les marchands. Vous ne volerez pas, et ne convoiterez pas la femme de votre prochain. A merde, je me suis perdu. Désolé.

Dans ce chapitre, je vais prendre comme exemple Trimidon, nain barde mélancolique venu des pics glacés. Il traverse les terres de l’Orne avec son équipe pour tuer le dragon blanc qui frappa son village et qui sévit désormais dans les plaines du sud de l’Orne.

Inclure du RP dans la vie du quotidien

Trimidon à été élevé à la Froide (bière locale). Pour lui, une bière avec un gout trop prononcé, salé et tiède, ça s’appelle de la pisse. Bien sûr, il n’est pas du genre à cracher dedans. Non. Il prend sa flûte joufflue et commence une chansonnette sur le tavernier qui vend – selon la chanson – de la sueur de troll.

Une fois, un aubergiste mal inspiré à tenté de le faire taire. Les aventuriers présents ce jour là parlent pourtant d’un tenancier joyeux qui dansait en tapant des mains au rythme de la sarcastique balade soufflée. Ah, ces taverniers, « ils sons pas si mauvais bougres! ».

Inclure du RP entre les combats

Entre les combats, le RP prend aussi tout son sens. En effet, les compétences servent énormément. Prenons un exemple.

Tordek et sa team de kikitoudur veulent se farcir le donjon de Tromfir. Ils y vont car le MJ à dit qu’il est à l’est et meurent dans le premier piège à feu. C’est dégueulasse, le MJ n’avait pas prévenu.

La confrérie de Trimidon elle, a plus d’un tour dans son sac. Avec le savoir bardique, il est aisé d’apprendre que les Tromfir sont l’autre nom des Hygiuk, mages des hauts plateaux. Grâce aux connaissances de la magicienne, ils savent que ceux-ci utilisaient surtout la magie du feu. Et oui, la giffle de Hygiuk, bouclier de Hygiuk, et le rituel des laves!

Ainsi, la magicienne décide d’attendre le lendemain pour réviser ses sorts de protection contre le feu. Ils ne servent pas tous les jours ceux là! Pendant ce temps, le barde et le voleur devraient trouver une carte ou quelque chose comme ça.

Je vous passe les détails, mais en se renseignant on apprend que la guilde des « trompeurs de guilde » possède de tels objets. Quant au prix, un voleur se passe bien de ce genre d’informations. Certes, voler, c’est mal. Mais mourir, c’est pas top. Demain, Trimidon et sa confrérie ne mourront pas à cause des pièges!

Inclure du RP dans les combats

Cette dernière étape est importante. En effet, un combat demande parfois un peu de temps et peut barber les joueurs les plus RP car ils estiment que le combat n’a rien de subtil. J’en doute.

En effet, vos décisions en combat peuvent inclure du RP. Par exemple, Trimidon n’aime pas le feu (normal, il vient des pics glacés). De ce fait, il a toujours dans son sac un parchemin de protection contre le feu. Si un adversaire vient à utiliser du feu, il saura faire face. De cette façon, vous pouvez donner de la personnalité à votre PJ en combat.

Mieux encore, vous personnaliserez vos dons et aptitudes. Alors que Tordek ne compte que sur sa force et sa constitution, Daniel s’entraîne à désarmer son adversaire et à le faire tomber. En face à face, le second aura un avantage : il est plus RP! Pensez donc à éviter les aptitudes et dons passifs quand vous le pouvez (sauf si cela fait partie de votre RP).

Enfin, le plus important, vous devez prendre des décisions en combat. Parfois, Minesse la paladine décide de laisser filer son adversaire pour soigner ses alliés. Pourtant, « j’ai 20% de chances de mourir, tu peux le suivre » à dit Vincent, qui joue le voleur. En faisant ce choix regrettable pour leur porte-monnaie, Minesse prouve qu’être loyal bon n’est pas une petite case de sa feuille de personnage : c’est sa voie. De même, certains voleurs seront lâches, d’autres essaieront de prouver que les voleurs sont de fiers combattants etc…

Ne négligez pas une chose : vos actes font de vous ce que vous êtes. Aux yeux des autres, vous êtes ce que vous faites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s