La Guerre des Bêtes

Il était une fois un pirate nommé Gok dont le butin indécent encombrait les navires. Le marin décida de faire ce que beaucoup avant lui avait entrepris : trouver une cachette dans de petites îles situées à l’est de l’île des deux ponts.

Vieillissant sur l’île au milieu de son trésor, l’homme comblé ne souhaitait qu’une chose : que ce bonheur dure toujours. Il entreprit alors un rituel magique très puissant visant à pactiser avec le diable. Son souhait était le suivant : que son trésor reste inviolé pendant 1000 ans, et qu’il reste à ses côtés.

Mais un matin le l’aube, avant la fin du pacte magique, trois hommes entrèrent dans sa cachette pour s’emparer du butin et de la vie du pirate. Ces individus étaient de toute évidence très puissants. En effet, Gok avait dissimulé son antre avec des moyens magiques divin d’une puissance incroyable (on ne devient pas un pirate invincible avec un cure dent et une chaussette).

Le combat s’éternisait et le vieil homme n’était pas à son avantage. Il renonça alors à vaincre ses assaillants et prononça hâtivement les incantations pour clore le rituel. Tout à coup, des diablotins et des abominations envahirent la grotte et tuèrent les quatre êtres vivants (oui, Gok aussi).

Gok devint alors un esprit et le démon lui dit :

« Te voilà aux côtés de ton trésor que je défendrai. A partir de ce jour, et pour 1000 ans, tout ceux qui entrent sur cette île n’en ressortiront pas. Dans les ténèbres des souterrains, j’invoquerait une armée qui déferlera sur le monde quand notre pacte sera consumé par le temps. »

A l’issue des 1000 ans, des myriades de bêtes envahirent les terres de Koril. Cependant, grâce à une alliance soudaine et infaillible de toutes les puissances du sud, l’attaque maléfique fût repoussée. Pendant ce temps, l’épée de droit divin fût retrouvée et brandie pour tuer l’invocateur des bêtes.

Aujourd’hui, ce désastre reste une preuve que les terres de Koril sont à même de vaincre n’importe quel ennemi pour peu qu’elles s’allient. La victoire contre le mal reste une fierté partagée de toutes les nations.

Quant à Gok, on dit que son esprit voyage encore à travers les îles et les mers sous la forme d’un verstige…

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Guerre des Bêtes »

  1. euh elle est bien belle ton histoire mais il est passé ou tigrou dans l’histoire de Gok! =D

    sinon j’ai lu toute l histoire de koril c’est tip top beau boulot, on s’y croirait.
    (P.S.: si tu écris un livre ca sera surement le 6eme de ma vie que je lirai)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s